Kos Sclavos remporte l’honneur de l’anniversaire de la reine

Pour Kos Sclavos, être nommé Membre de l’Ordre d’Australie (AM) est un grand merci à la profession autant qu’un prix personnel.

En l’honneur de l’anniversaire de la reine, l’ancien président de la Guilde des pharmaciens a été salué pour son «service important» en pharmacie, en éducation et en santé communautaire.

M. Sclavos a décrit le prix comme un plaisir.

Mais c’est émotif. Cela ramène des souvenirs de la façon dont les pharmaciens se sont rassemblés pour le soutenir, lui et sa famille, lorsque son défunt fils, Stanley, luttait contre la leucémie.

L’esprit public de M. Scalvos et son travail inlassable pour le secteur sont largement motivés par le désir de redonner.

En 2001, la famille a tout vendu pour emmener Stanley à New York pour un traitement. Les fonds recueillis par des collègues et d’autres membres du secteur ont grandement aidé la famille.

« Cela m’a permis de prendre congé. Mes souvenirs les plus précieux sont les moments que j’ai passés avec Stanley au cours de ses dernières années », explique M. Sclavos.

« Cela a conduit mon attitude au travail – c’est pourquoi je fais ce que je fais. »

Le président national de la Guilde, George Tambassis, a qualifié le gong de M. Sclavos de «reconnaissance bien méritée d’une contribution majeure» à la profession de pharmacien.

«À travers de nombreux aspects de la pharmacie, Kos a été un innovateur capable de visualiser l’avenir, de comprendre les changements requis pour réussir et de travailler sans relâche pour le mener à bien.

Les grandes victoires de M. Sclavos incluent la conférence annuelle de l’APP et l’accréditation en pharmacie du QCPP. Il dit que ceux-ci ont fonctionné parce que d’autres ont intégré ses idées.

Penser grand a également été une clé de ses réalisations, y compris le financement des services professionnels dans le 5CPA.

Les gouvernements fédéraux ne sont pas intéressés par les projets pilotes – ils veulent seulement connaître les initiatives qui peuvent être déployées dans chaque électorat, dit-il.