traitement de ligne pour l’infarctus aigu du myocarde

Il semble peu de doute que l’infarctus du myocarde aigu ST élévation est le résultat de l’occlusion artérielle coronaire et que la nécrose myocardique peut être limitée par la restauration précoce du débit sanguin antegrade normale. La relation entre le débit sanguin normal des artères coronaires et la mortalité après un infarctus du myocarde est bien documentée. Une méta-analyse des essais d’infarctus angiographiques a montré que le débit normal était associé à une mortalité de 3,7% par rapport à 6.6% (P = 0,0001) chez les patients avec un débit réduit et 9,2% (P = 0,0003) chez les patients présentant des artères occluses ou presque occluses1. Cette relation s’étend à la reperfusion microvasculaire afin que la mortalité après un infarctus du myocarde soit inférieure à 1% si le débit sanguin épicardique normal et la perfusion myocardique sont rétablis2. Les bénéfices de la restauration du débit normal ont été démontrés pour s’étendre jusqu’à 12 ans.3 Le rétablissement précoce du débit sanguin myocardique normal doit donc être l’objectif thérapeutique de la prise en charge aiguë. L’infarctus du myocarde.